13 juillet 2014 by

Sous la petite robe noire

12 comments

Catégories: Lisbeth se dévoile, Tags: ,

On nous en rabat les oreilles de cette petite robe noire (quoique la fête des mères étant loin, les pubs pour le parfum se font plus rares)… mais il y a quoi en dessous au juste ?

sous_la_robe_noire_seventy3sQue se cache-t-il sous ce tissu « volage » ? Des pensées aussi légères que le vent qui s’y engouffre en ces fraîches journées d’été ?

sous_la_robe_noire2_seventy3sLe crissement d’un zip rappelant celui qui pourrait libérer ton membre déjà gonflé de désir… Mais patience, il est trop tôt, le jeux ne fait que commencer.

La nonchalance de mes gestes n’aura de cesse que lorsque ta raison vacillera.

sous_la_robe_noire3_seventy3s« Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience. »

René Char

12 Responses to Sous la petite robe noire

  1. Mariet

    Dire que j’ai failli acheter cette robe pour cette grande fermeture. Mais elle faisait de mon derrière callipyge un cul de vache laitière.
    C’est un fantasme depuis : trouver une robe à fermeture éclair, devant, qui va jusqu’aux cuisses

    La fermeture de ta robe va-t-elle jusqu’en bas ?

    • Lisbeth

      Oui Marie, cette robe s’ouvre entièrement sur le devant. Un vrai délice ! J’espère que si tu trouves l’heureuse élue tu nous laisseras en apercevoir les possibilités 😉

  2. Emma PRADO

    Un siècle (environ) que je n’étais pas venue musardé sur votre blog chère Lisbeth… Et je vous prie de m’en excuser. Merci pour ce post tout mignon! Je suis personnellement déçue de ne pas voir la robe complètement (N’y a- t’il que moi que cela intéresse? lol) car je vous l’avoue je n’ai pas de petite robe noire (je sais c’est une honte, une incongruité, un manque de concentration ou alors peut-être un manque de « brouzoufs » tout simplement). Il faut d’ailleurs impérativement que je comble ce manque. Je ne pense pas que je la prendrai avec une ouverture zippée sur le devant (sur TOUT le devant comme j’ai compris!)car je ne pourrai pas assumer aussi bien que vous. Vos écrits sont toujours aussi subtils et aussi beaux! (La comparaison du zip de votre robe et de celui du pantalon de votre chéri est particulièrement réussie). Mais je m’égare dans de bien coquines pensées tout à coup!!! Et René CHAR… Très très bien! Grosses bises chère Lisbeth. Emma

    • Lisbeth Post author

      Même si vous ne venez pas régulièrement chère Emma, votre présence me fait toujours plaisir. Quant aux coquines pensées, elles sont toujours les bienvenues ici 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *