26 janvier 2014 by

Jeu de main, jeu de …

10 comments

Catégories: Us & pratiques de Lisbeth, Tags: ,

A l’inverse de ce blog où je peux vous paraître à l’aise avec ma sexualité, mes envies, mes désirs, il faut bien que je vous avoue que j’ai un peu l’impression, malgré mes 40 ans, de découvrir mon intimité. Grandir dans une famille où l’on ne parlait surtout pas de ces choses là, ne m’a pas aidé à me libérer.

La seule allusion à ma féminité que j’ai pu avoir de la part de ma mère, c’est lorsqu’à l’âge de 17 ans, elle m’a recommandé d’aller voir sa gynécologue pour mes maux de ventre ! Tout une éducation à faire !! Et ce n’est pas l’unique amant que j’ai eu pendant 10 ans qui m’aura dévergondée. Nous étions jeunes, peu expérimentés, nous avons évolué tous les 2 dans une sexualité somme toute très classique.

Bref, bien des années plus tard, 2 amants de passage, puis ENFIN l’homme de ma vie, je me suis retrouvée quadragénère. Et là, tout a explosé en moi. L’envie d’assumer, de découvrir, d’apprivoiser ce corps qui ne demandait qu’un peu d’attention. L’envie de le caresser plutôt que de le laisser caresser. L’envie de jouer avec mes sens, jusqu’à me connaître sur le bout des doigts.

D’ailleurs ces doigts, je leur ai longtemps préféré mon jouet extraordinaire. Jusqu’à ce qu’ils revendiquent leur part du butin.

Elle s’est alors imposée à moi cette caresse solitaire, déclenchant des orgasmes paradisiaques. Et je me demande pourquoi je me suis si longtemps refusée ce plaisir égoïste. Est ce que je ne m’aimais pas suffisamment ?

jeu_main_lisbeth_seventy3s« Ne te moque pas de la masturbation ! C’est faire l’amour à quelqu’un que j’aime »

Woody Allen

10 Responses to Jeu de main, jeu de …

  1. Georges

    J’ADORE VOTRE BLOG. Quelle définition de l’onanisme. Et oui ce geste est un geste d’amour tant décrié tant tabou. Et pourtant, il devrait etre remboursé par la sécurité sociale. Tellement il est bon de jouir tellement il est bon de se délasser. Et généralement les femmes le découvre assez tard, losque comme par hasard elle font la paix avec elle même. Qu’elle commence à s’aimer. Comme par hasard.

    • Lisbeth

      @Georges,
      Merci pour ce mot qui me touche. Il faut croire que, à l’instar de l’histoire de l’onanisme, mon éducation m’interdisait de me laisser aller à ce plaisir. Mon éducation, mais aussi mon « estime » de moi même.

  2. Lisbeth

    DE MONDOIGT :

    Moi aussi j’aime votre blog… merci de me l’avoir fait découvrir. Une question : est que je suis pour quelque chose dans le sujet de cet article???

    • Lisbeth

      @mon doigt,
      Peut être inconsciemment En tout cas je viens de lire quelques uns de tes articles sur la masturbation, qui m’ont fait sourire : comme je dois te paraître coincée toi qui maîtrise cet art depuis l’âge de 13 ans !

  3. LewisAndAlice

    La masturbation passé quarante ans, est-ce une tare ?
    Je ne crois pas du tout !
    Elle fait partie de notre sexualité, participe activement pour donner corps à nos fantasmes, ..
    Ni une honte, ni un tabou

    • Lisbeth

      @Lewis,
      je n’ai pas dit que c’était une tare ! Par contre, elle a longtemps était tabou pour moi, car je n’ai pas été élevée dans la prise de conscience de mon corps et des plaisirs qu’il pouvait m’apporter. Je n’osais pas, et c’est bien dommage.

  4. Philo

    J’en ai connues qui ont commencé bien plus tard que vous !
    Le principal est de ne pas passer à côté …
    A présent les femmes se dévoilent à elles-mêmes plus facilement, avec la photo numérique et la manière dont elles en jouent.
    Mais durant des millénaires, la plupart n’ont jamais su ce que renfermait leur sexe, et comment en abuser en solitaire, ou à deux …
    Je me souviens d’une amante quadra à qui j’avais demandé de se caresser en solitaire en plaçant un miroir entre ses cuisses, afin qu’elle puisse jouir du spectacle !
    Elle découvrit alors bien des secrets, et de nouvelles sensations …
    Sa jouissance fut à la mesure de ses découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *