26 janvier 2014 by

Ce doigt qui affole les hommes

10 comments

Catégories: Us & pratiques de Lisbeth, Tags: ,

Je m’étonnerai toujours de l’effet renversant que certains gestes simples peuvent avoir sur la gente masculine. L’un des plus simples d’entre eux me semble être ce doigt que l’on passe malicieusement dans notre bouche, nous vilaines provocatrices.

Accompagné ou non d’un petit air coquin, d’un petit coup de langue entreprenant, d’un sourire ravageur, ce doigt délicieusement introduit entre 2 lèvres en fait choir plus d’un. Bien entendu, je me doute qu’à cet instant précis leur esprit « pervers » songe à toute la beauté d’une bonne turlutte (et je ne parle pas là de pêche à la seiche 😉 JulieBliss et CoupleKokin77). Mais tout de même, quels invraisemblables effets ce geste paraît engendrer !

Que vous passe-t-il vraiment par la tête Messieurs ? A quoi pensez vous, que ressentez vous lorsqu’une bouche même peu pulpeuse vous offre ce spectacle. Il me plairait d’en savoir plus.

Et qui sait, peut être un jour aurais-je moi aussi l’occasion d’affrioler un(e) autre partenaire que le mien avec cette simple pratique.

doigt_lisbeth_seventy3s » Fesse, queue, doigt, advienne que pourra. »

Jacques Prévert

10 Responses to Ce doigt qui affole les hommes

  1. LewisAndAlice

    Un doigt que ces dames passent malicieusement dans leur bouche ? Doit-on considérer, nous les mâles, qu’il s’agit là d’une sorte de clé introduite dans une serrure que nous n’avons plus qu’à ouvrir ? Est-ce une façon de dire que la chasse aux plaisirs est ouverte ? Peut-être s’agit-il d’une sorte de métaphore (sans entrer dans les détails) ?
    Personnellement, je n’ai jamais été confronté à ce genre d’invitation mais je crois que je saurais me montrer réceptif le cas échéant
    Je suis peut-être aussi plus réactif, voire sensible, au « caressage de sein(s) »

    • Lisbeth

      @Lewis, je parle d’une étape préliminaire où nul sein n’est encore dévoilé. Mais pourquoi ne pas combiner le doigt dans la bouche et l’autre main caressant un sein pour te perdre définitivement

  2. paco

    Un geste combinant des levres caressante, une langue agile et humide… un doigt inquisiteur (pourquoi le porter à votre bouche?)…. le tout avec un regard ingénu totalement feint….
    Effectivement ca nous enflamme….

  3. juju051

    ça n’est pas tant le doigt que le regard qui m’émoustillerait. L’oeil en coin, brillant plus le doigt sur la bouche sont des signaux très érotisants. Pas obligatoirement un message de porte ouverte à des batifolages mais plutôt un message qui nous dit que celle qui le fait n’est pas indifférente à notre charme

  4. Georges

    Messieurs Ne soyons pas hypocrites. C’est une promesse déguisée à laquelle aucun homme ne peut résister. Chaque fois qu’une femme m’a fait ce genre de provocation, il y a eu dans un futur très proche, plus qu’une promesse. Les femmes nous connaissent trop bien. Elles savent nous rendre fous. Ceci dit, elles savent bien que n’avons que 2 neurones. Bises à vous coquinette qui faite très bien l’ingénue. Georges

  5. marietro

    Je trouve qu’un homme qui passe son doigt dans la bouche c’est tout aussi… prometteur. C’est un signal très clair. Je me souviens parfaitement d’un homme passant son pouce entre les lèvres et du frémissement ressenti.
    Très jolie photo où on devine le regard

    • Lisbeth

      @Marietro,
      Ahhhhhh je vais être intriguée maintenant ! Je n’ai jamais eu l’occasion d’assister à cela, et j’avoue que la curiosité me « titille ». Et merci pour votre participation

  6. Lisbeth

    DE JULIE_BLISS :

    Merci pour le clin d’oeil J’en profite pour me risquer à une tentative d’analyse.
    Pour certains hommes, il va en effet de soi qu’un doigt (symbole phallique) entre les lèvres est un message très clair : « sors ton hameçon, j’ai envie de faire la seiche ».
    Toutefois, cela peut être plus subtil, je pense. Ce geste du doigt, et c’est particulièrement manifeste sur la photo (très belle, d’ailleurs), contient un savant mélange de provocation, d’insolence dirais-je, et de fausse naïveté. Madame, mutine, annonce sans un mot la couleur : « ce soir, j’ai très envie de me dévergonder. Est-ce que tu peux m’aider ? » Cette promesse muette,ce petit sourire en coin, ce clin d’oeil coquin, ce doigt dans la bouche qui est, à mon avis, une attitude suggérant l’ingénuité, ne peuvent qu’affoler un homme. Une telle invitation au jeu, il est très difficile d’y résister.

    • Lisbeth

      @JulieBliss,
      Je suis vraiment ravie de te lire ici ! Ton analyse me semble particulièrement bonne. Dans ma vision de femme (ingénue semble-t-il) cette « innocente » pratique relève effectivement du jeu, de la coquinerie, de l’aguichage.

Répondre à paco Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *