Archives de mot-clé : shoes

by

Taquiner le ragondin

15 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: , , ,

Malgré mes hauts talons, il est vrai que je suis plus une fille des champs, qu’une fille des villes. Ce que j’adore lors de mes petites escapades dans les marais, c’est être au plus près de la nature : l’air frais, le doux parfum de liberté, la flore changeant au rythme des saisons et… la faune.

Et parmi les animaux peuplant les marais, il en est un que je dérange systématiquement, un mammifère herbivore envahissant (car du fait du manque de prédateurs – quoi ? il n’y a pas de Caïman dans nos marais ?! –  il est malheureusement considéré comme nuisible).

ragondin1Envahissant au point de se glisser sur nos clichés. A se demander qui taquine qui ?

ragondin2_seventy3s« La femme est le divin diable qui taquine ce paradis. »

Victor Hugo

by

Pause champêtre

17 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: , , ,

Ah, nous l’attendions tous cette « ensorcelante mi-saison qui fait fleurir les nylons » (Dédé). Le moment rêvé pour une pause champêtre.

pause_champetre1_seventy3sUne belle opportunité, comme je vous le disais, d’exhiber mes bas Lyon 20 deniers  et mes nouveaux escarpins suédine. Et que FromParis se rassure, son porte monnaie ne m’en voudra pas : ce ne sont pas là des chaussures haut de gamme… sans doute fabriquées à l’autre bout du monde dans des conditions déplorables…

pause_champetre2_seventy3sD’ailleurs, comme le remarquait si judicieusement Juju, ces hauts talons, ne sont pas particulièrement adaptés à cette verte escapade. Ils mériteront incontestablement un bon nettoyage.

Mais que ne ferais-je pas pour vous fidèles lecteurs… Jusqu’à grelotter dans ce petit vent frisquet.

pause_champetre3_seventy3s« Les douceurs et les frissons sont réservés aux âmes subtiles. »

Friedrich Nietzsche

by

Un cadeau pour libérer mes gambettes

16 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: ,

Je ne fus pas surprise de découvrir une enveloppe dans ma boîte aux lettres puisqu’ELLE m’avait prévenue. Je savais aussi ce que cachait cette enveloppe : un superbe cadeau pour libérer mes gambettes, un cadeau soyeux, vous vous en doutez. Un présent aux détails divins…

liberation2_seventy3sUne authentique couture confectionnée à la main glissant vers un talon pyramidal des plus sensuel, finition exquise que je décidais de laisser juste entrevoir avec ces nouveaux escarpins… comme pour accroître le désir.

liberation_seventy3sMais la torture ne s’arrête pas là avec ces bas FF Libération 45. Car les yeux déjà avides du voyeur succomberont inévitablement à la révélation de la jarretière en tulle dentelle. Une merveille de douceur et de sensualité.

Merci pour ce splendide cadeau qui m’a permis de porter pour la toute première fois un bas FF. Ce n’est pourtant pas l’envie qui me manquait car je trouve les détails des bas Fully Fashioned tout simplement érotiques  (notamment pour le Swing Time qui me fait de l’œil depuis des lustres). Je me suis sentie déesse en les portant, comme touchée par une sensualité divine.

liberation3_seventy3s

« Si vous éliminez de la vie tout ce qui est lié à la sensualité et au sexe, la vie devient très pauvre et très vide. »
Mario Vargas Llosa

by

Le pouvoir des Plumetis

6 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: ,

Le mois de septembre ayant été particulièrement beau chez nous, il m’aura fallu attendre octobre pour ressortir mes Cervin. Et pour ces 1ères occasions, mon choix s’est porté sur les sensuels plumetis qui je crois ont un pouvoir hypnotique sur ces Messieurs.

plumetis2_seventy3sCertains s’imaginent déjà (je ne citerai pas de nom) suivre de leurs doigts délicats la ligne des pointillés vers les secrets cachés sous cette fine jupe…

plumetis3_seventy3sou vers mes fines chevilles « rougement » mises en valeur par des Bordello.

plumetis1_seventy3s« C’était donc ça l’amour, cette tendresse en pointillé, ces étreintes furtives. »

Richard Cannavo

by

Bordello mon Amour

6 comments

Catégories: Mode, Tags:

Voilà longtemps que j’en rêvais. Le prix me freinait.

Et puis, une occasion annuelle – vous savez celle qui consiste à souffler sur des bougies toujours plus nombreuses – s’est présentée, et mon cher et tendre m’a comblée.

bordello_lisbethJ’avoue qu’au départ j’avais très très envie de craquer sur les Teeze-43 qui hantent mes rêves depuis une éternité. Mais le talon de 14.5cm m’a arrêtée (mais bon sang ce qu’elles sont belles !! Sans compter que j’ai plein de jupes kaki qui iraient parfaitement avec…).

Bref, connaissant mon goût prononcé pour le rouge et noir (j’exilerai ma peur, j’irai plus haut que ces montagnes de douleur… lalala…), mon homme a choisi ces superbes Tempt-10, et mon Dieu que je les aime !

De pures merveilles qui, associées aux bas Cervin couture, « mettent en valeur vos jambes » dixit M. Fetisso (Vous avez vu, je m’améliore, je finis par voir mes gambettes).

bordello_couture« En rouge et noir, j’afficherai mon cœur
En échange d’une trêve de douceur. »

Jeanne Mas

PS : désolée pour la qualité moindre des photos, mais elles ont été prises « à l’arrache » avec mon tél.

by

Shopping entre filles

8 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: , ,

Ce mercredi était une date très attendue pour moi. Non seulement parce que j’ai eu l’immense joie de rencontrer ma muse, mais aussi parce que nous avons passé une après midi très fiiille à papoter autour d’un thé et faire les boutiques.

Bien entendu, la faible fille que je suis n’est pas revenue les mains vides. A ce rythme, un certain Monsieur va bientôt pouvoir m’offrir à moi aussi un porte chéquier « Oups, j’ai encore craqué ». (It’s a joke)

shoes3_lisbeth_seventy3sDe superbes San Marina noires, avec un petit côté pin-up comme je l’aime, une nouvelle jupe crayon grise… Mais il me manquait l’essentiel : le nylon.

C’était sans compter sur la générosité et la gentillesse de ma partenaire de shopping. Touchée par mes déboires nylonesques, la Belle a eu la formidable idée de m’offrir une magnifique paire de Cervin couture noir à revers gris. Une merveille ! Je n’ai su trouver les mots pour exprimer mon émoi, me contentant de pousser un petit cri ridicule et de déposer un doux baiser sur sa joue.

capri_ng2_lisbeth_seventy3s« Les plus beaux yeux sont ceux d’une femme qui reçoit un cadeau. »

René Lobstein

by

2014 ça déchire !

7 comments

Catégories: Bla bla, Tags: , ,

Je n’ai pas trouvé meilleure expression : 2014, ça déchire ! Même au sens propre…

Comme le Père Noël (ou la mère en l’occurence) avait eu l’amabilité de m’amener ma tenue de Nouvelle Année, je me suis fait un plaisir d’enfiler ma jolie panoplie. Et comme une cruche tête en l’air que je suis, j’ai oublié 1. d’emmener mon bel APN, 2. de prendre, à défaut, des photos avec mon téléphone. Oui bon ok, j’ai pas assuré une cacahuète sur le coup. Me pardonnerez vous ? Non, ne répondez pas tout de suite, car je suis sure que quand vous connaîtrez la suite, vous ne pourrez pas me pardonner.

Car oui, pauvre de moi, reine des maladroites, j’ai déchiré mes bas Cervin !!!

bas_trou_lisbeth_seventy3sPourtant je vous le jure, je n’ai pas joué du couteau !

Est ce de ma faute à moi si belle-maman a choisi de me placer juste au niveau du support de rallonge de table, si bien qu’avec mes grandes jambes et mes hauts talons, le bois rugueux est venu lacérer un de mes bas ?

L’avantage, me direz vous, c’est que si je rachète une paire identique, j’aurais un bas d’avance. Faut toujours voir le côté positif.

Enfin, même si ce 1er janvier a été un deadly day pour ma seule et unique paire Cervin, je ne renonce pas au plaisir de vous offrir une photo et de vous souhaiter  une belle et heureuse année, pleine de joies, de rencontres, de frivolités, de luxure, de tendresse… et de bas nylon.

bas_trou2_lisbeth_seventy3s« Qu’est qu’une année sinon le volume infini d’une pincée de secondes ? »

Dominique Rolin

by

Noël Lisbethien

3 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: , ,

C’est bien connu, le Père Noël est une ordure. Alors, pour éviter toute déception, j’ai décidé d’aller moi même quérir tous les beaux joujous que je vois en rêve.

Pour l’occasion, j’aurais bien  dévalisé mon ami Cervin, mais crise oblige, je me suis contentée du minimum syndical. Un mininum qui, je dois bien l’avouer, est déjà un bien beau présent à mes yeux ébahis. Le lutin Lisbeth a donc opté pour un somptueux Rivoli, auquel se garrotteront de soyeux bas séduction lurex à la couture dorée.

Mais que seraient de jolis bas, sans une paire d’escarpin ? Je me le demande bien.

Quant à la petite robe assortie offerte par mon homme… chut…

noel_lisbeth_seventy3s« Celui qui n’a pas Noël dans le coeur, ne le trouvera jamais au pied d’un arbre. »

Roy Lemon Smith

by

Une petite dose d’excentricité

18 comments

Catégories: Mode, Tags: ,

Jusque là je vous ai toujours montré ici mon côté sage – enfin, si on peut considérer que montrer ses fesses est sage. Mais il faut bien l’avouer, ceux qui me connaissent disent de moi que j’ai un côté extravagant, un petit grain de folie. Je vous passe le côté délirant de mon esprit, pour ne vous parler que de mon extravagance vestimentaire.

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours adoré jouer avec les styles : toute jeunette je me déguisais en Village People (vous avez le droit de rire), au lycée j’ai eu ma période baba cool (à la fin des années 80 ce n’était pas vraiment d’actualité), à la fac de droit j’enfilais le perfecto quand toutes les autres optaient pour le tailleur… Un petit côté rebelle ? Sans doute.

En fait, j’adore les fringues et encore plus les chaussures. Mais à l’inverse de toutes ces greluches nanas insipides qui sont toutes fringuées pareil, je fuis la mode. Non, définitivement, je n’arrive pas à rentrer dans le moule. Et c’est tant mieux ! Alors tout comme pour ma jupe pin-up, je vais chercher l’accessoire qui va dénoter. Sans pour autant opter pour un look 100% original, je vais préférer me contenter d’une petite excentricité, le petit plus qui fera toute la différence.

Comme aujourd’hui où, pour casser le style sage de ma robe pull grise, j’ai enfilé cette paire de shoes à faire hurler au scandale (et là je sais que beaucoup vont m’écrire en commentaire qu’ils détestent). Que voulez vous, je ne me referai pas !

excentricite_lisbeth_seventy3s« L’excentricité et la force de caractère marchent toujours de pair. »

John Stuart Mill