Archives de mot-clé : bas

by

Noël Lisbethien

3 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: , ,

C’est bien connu, le Père Noël est une ordure. Alors, pour éviter toute déception, j’ai décidé d’aller moi même quérir tous les beaux joujous que je vois en rêve.

Pour l’occasion, j’aurais bien  dévalisé mon ami Cervin, mais crise oblige, je me suis contentée du minimum syndical. Un mininum qui, je dois bien l’avouer, est déjà un bien beau présent à mes yeux ébahis. Le lutin Lisbeth a donc opté pour un somptueux Rivoli, auquel se garrotteront de soyeux bas séduction lurex à la couture dorée.

Mais que seraient de jolis bas, sans une paire d’escarpin ? Je me le demande bien.

Quant à la petite robe assortie offerte par mon homme… chut…

noel_lisbeth_seventy3s« Celui qui n’a pas Noël dans le coeur, ne le trouvera jamais au pied d’un arbre. »

Roy Lemon Smith

by

Cher Père Noël, file moi des bas

8 comments

Catégories: Mode, Tags: , ,

Bientôt décembre, vite, il faut que je continue ma petite lettre intimiste au Père Noël avant qu’il ne parte remplir sa hotte.

Pour moi, Noël c’est avant tout l’occasion de demander un cadeau que je n’ose m’offrir car il y a déjà tant à payer en ces temps difficiles que je remets toujours mes propres petits plaisirs à plus tard. Et l’un de ces modestes délices serait de possèder dans ma collection de dessous, des bas CERVIN. Et oui, encore lui !

Pourquoi Cervin ? Parce qu’ils sont beaux, glamours et de fabrication française (cocorico !!)… Choix conforté par la longue expérience MissLegs. Comme j’aimerais sentir ce tissage soyeux monter (et descendre) le long de mes interminables jambes, laisser la fine couture orner l’arrière de mes gambettes, voir le talon pyramidal jaillir de mes escarpins, et suspendre cette arme fatale à un Cheverny, Rivoli ou Récamier… Quelle sensualité !!

Mais quel bas choisir ? Ils sont tous tellement sublimes ! Et si mon goût prononcé pour l’originalité va sans conteste aux bas bicolores, lequel retenir ? Noir/bleu, Noir/rouge, Melon/bleu, Gris chiné/noir, Gazelle/noir, Noir/or … Pfffffffffff, quel dilemme ! Et impossible de laisser ma garde robe me guider car tous iraient avec au moins une robe ou jupe de mon dressing.

cervin2« Si Eve avait porté des bas, Adam n’aurait jamais vu le pommier. »

Bas nylon et musique rétro

by

Cher Père Noël, serre moi la taille

5 comments

Catégories: Mode, Tags: ,

A l’approche de Noël, la grande enfant que je suis commence sa petite lettre au grand barbu. Enfin, ses lettres car il faut bien l’avouer, il y a la WISHLIST officielle, celle que je peux montrer à tout le monde sans complexe, et la sulfureuse l’officieuse, réservée à un comité très restreint de proches.

« Pourquoi une lettre ? » me direz-vous, le Père Noël n’existe pas (non, je ne vous crois pas, il existe pour de vrai de vrai !), ce sont les adultes qui font les cadeaux (et ben, toc, pour celui qui serait en manque d’inspiration la liste à idées est toute prête) et en plus tu n’es pas très sage Lisbeth (si, si, si, vous ne voyez donc pas mon auréole étinceler au dessus de ma tête ?).

Et puis d’abord, PROUT, j’ai envie de rêver moi ! Alors laissez moi croire que le barbu fauché trouvera le moyen d’illuminer mes petits yeux fatigués au matin du 25 décembre avec, par exemple, un magnifique serre-taille (porte-jarretelles) CERVIN. En plus, je ne ferai pas l’enfant difficile, tout me va : Cheverny, Rivoli ou même Récamier (bon là OK, je crois VRAIMENT au Père Noël)… Et pour les papa Noël qui n’ont plus un radis, comme le mien, CERVIN a pensé à tout en proposant des packs de Noël… Pour un peu, je croirais que c’est Monsieur Cervin, le vrai Père Noël.

cervin« Je suis pour le porte-jarretelles ! Je trouve ça plus excitant qu’un caleçon à pois, sous une soutane. »

Jean Yanne

by

Assumer le Fishnet

12 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: ,

J’aurai pu ranger ce billet dans la catégorie « Coups de cœur » tant mon amour pour cette jolie maille est grand. Mais cette arme de séduction massive trouve toute sa place dans « mes dessous« .

Sous forme de bas, mi-bas, collants, combinaison, legging, la résille a envahi mes fameux tiroirs à lingerie. Et pourtant, l’art subtil de la résille, est loin d’être facile à assumer. Car même si ces mailles, s’entrelaçant délicatement, suggèrent plus qu’elles n’habillent les jambes, suscitant ainsi une forte émotion chez l’homo sapiens, elles n’en gardent pas moins une connotation péjorative. Il n’est pas encore bien loin le temps où bas résilles et hauts talons rimaient avec prostitution.

Est-ce le plaisir insconscient (ou conscient) de porter un vêtement à forte connotation sexuelle, la semi-nudité de mes fines gambettes, la tentation du toucher qu’il provoque presque inévitablement, ou pour tout cela à la fois, mais j’aime porter la résille. La plus grande difficulté restant de l’assortir harmonieusement afin d’éviter les fautes de goût.

Il reste toutefois un bémol dans cet attrait pour le fishnet. Et là je m’adresse à vous, Messieurs les fabriquants. Ne pourriez vous prévoir un renfort aux pieds afin d’éviter la fuite, oh combien peu sexy, de mes grands orteils ! (et là, vous avez le droit de rire)

fishnet_lisbeth_seventy3s« Je veux rester dormir,
M’enivrer de plaisir,
Prisonnier dans les mailles
De vos bas noirs résille. »

Extrait du poème Les bas résille

JackPlacide

1 2 3 4