Lisbeth

by

Sous la petite robe noire #2

10 comments

Catégories: Lisbeth se dévoile, Tags: ,

La lenteur toute calculée de mes gestes a enfin libéré à ta vue la dentelle et le satin qui couvrent mes modestes attributs telles des arabesques.

sous_la_robe_noire4_seventy3sJe t’imagine déjà plonger tes mains pour en extraire les tétons et il me faut forte application pour te cacher mon trouble et garder ma nonchalance, laissant glisser le tissu soyeux de ma robe au rythme des minutes qui s’écoulent.

sous_la_robe_noire5_seventy3sDevineras-tu sous l’étoffe mon excitation pointer ? Ce n’est pourtant pas la 1ère fois que je me dévêtis pour toi, mais ce petit jeu de la lenteur, cet objectif qui me mate à travers toi ont raison de ma fébrilité.

Ma petite robe noire glisse sur mes reins attisant le feu qui s’y consume déjà.

sous_la_robe_noire6_seventy3s« Une sage lenteur a raison de la hâte. »

Théognis de Mégare

by

Anniversaires en retard

12 comments

Catégories: Bla bla, Tags:

Ah mais, mortecouille, mon blog a eu un an !
Et personne ne me dit rien !

En lisant ces quelques mots de Marie, une étincelle s’est allumée dans mon petit cerveau de tête en l’air. Mais, mortecouille, moi aussi mon blog a un an… passé non pas de 4 jours mais de presque 3 semaines !

Et oui, le 27 juin 2013 j’écrivais mon tout 1er post chez un autre hébergeur (précision au cas où certains me diraient : « mais tu sais pas compter ce post est du 25 janvier »). Un tout nouveau blog naissait alors pour m’aider à accepter cette quarantaine que me pesait (pèse ?), ce corps qui me déprimait, cette vie trop bien rangée.

Peut être aurais-je du, tout comme CUI, lancer un appel à participation afin de fêter cela dignement. Mais loin d’être aussi vaillante que Comme Une Image, je me serais contentée d’une gente dame pour me faire découvrir les plaisirs féminins et partager quelques fougueux moments avec mon tendre. Seul point commun avec notre charmant narrateur (outre les ébats) : le champagne aussi aurait coulé à flot.

Mais laissons là le conditionnel pour revenir au présent et vous souhaiter à tous les 2 un Joyeux Anniversaire ! Marie, ton bateau pirate est attendu avec grand plaisir sur les berges qui jouxtent mon château.

anniversaire1_seventy3s« Il y a toujours quelque chose en nous que l’âge ne mûrit pas.  »

Jacques-Bénigne Bossuet

by

Sous la petite robe noire

12 comments

Catégories: Lisbeth se dévoile, Tags: ,

On nous en rabat les oreilles de cette petite robe noire (quoique la fête des mères étant loin, les pubs pour le parfum se font plus rares)… mais il y a quoi en dessous au juste ?

sous_la_robe_noire_seventy3sQue se cache-t-il sous ce tissu « volage » ? Des pensées aussi légères que le vent qui s’y engouffre en ces fraîches journées d’été ?

sous_la_robe_noire2_seventy3sLe crissement d’un zip rappelant celui qui pourrait libérer ton membre déjà gonflé de désir… Mais patience, il est trop tôt, le jeux ne fait que commencer.

La nonchalance de mes gestes n’aura de cesse que lorsque ta raison vacillera.

sous_la_robe_noire3_seventy3s« Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience. »

René Char

by

La saison du rosé en bordeaux

9 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags:

Voilà l’été, le soleil brille (enfin en principe), les bas sont rangés au placard (en principe aussi), c’est la saison du rosé… et bien que nenni (vive l’esprit de contradiction), je vous parlerai nylon et bordeaux.

Bordeaux comme la couleur du vin qui grâce à Cervin peut habiller nos gambettes. Parce qu’après tout, il n’y a pas de mal à se faire du bien et à tester de nouveaux coloris sans se ruiner grâce aux soldes.

Je n’ai donc pas résisté à l’envie d’enfiler cette nouvelle paire de bicolore, juste pour le plaisir d’admirer le rendu.

cervin_bordeau2_seventy3s« Les femmes et le bordeaux, je crois que ce sont les deux seules raisons de survivre. »

Pierre Desproges

by

Massages et fantasmes

12 comments

Catégories: Les fantasmes de Lisbeth, Tags: ,

En lisant un billet de Marie, j’ai trouvé l’idée  de répondre au fantasme que nous inspire le blog des autres fort sympathique.

Et quoi de plus inspirant pour moi que « Massages et jouissances« . Car je dois bien le concéder, il m’est arrivé plus d’une fois, malgré mon professionnalisme, de laisser mes pensées divaguer tout en massant une jolie femme.

J’ai imaginé mes mains huilées provoquer maintes émotions, admirant ses jolis tétons pointer au passage de mes doigts, augmentant l’envie de les prendre en bouche, de me délecter de leur douceur, de les mordiller…

J’ai imaginé mes mains remonter le long de ses jambes jusqu’à frôler son sexe, laissant s’embrasser un feu dévorant dans son bas ventre. Et lorsque la Belle n’en pourrait plus, enfin m’aventurer entre ses lèvres, titiller son clitoris, agacer sa rondelle et la faire jouir.

massage_seventy3s« Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder. »

Oscar Wilde

 

by

P’ti bidou Vs Abdos

7 comments

Catégories: Lisbeth se dévoile, Tags: ,

Mon charmant docteur (et croyez moi, il est charmant à plus d’un titre : gentil, un humour bien décalé comme moi, et un physique qui ne me laisse pas insensible… Y’a pas de mal à se régaler les yeux… mais je m’égare, ce n’est pas le sujet) m’a enfin autorisée à reprendre le sport après un an de frustration.

Mais lorsque l’on passe d’un 65% à un plein temps, avec en plus les enfants à gérer, la maison, la vie quoi, difficile de trouver du temps à soi. Et puis surtout, j’ai beau avoir plein de joujous extraordinaires à la maison pour sculpter mon corps, la motivation n’est pas là. Sans quelqu’un pour me pousser au cul (sans vilain jeu de mots), je trouve toujours une excuse pour faire autre chose.

J’ai donc pris la grande résolution de m’inscrire dans une salle de fitness, le plus dur ayant été de trouver une salle qui ne soit pas remplie de kékés (eurkkkkkkkkk). Depuis quelques semaines, je sacrifie donc mes pauses déjeuner pour 45 min de torture.

Vu ma maigreur légendaire, mon but n’est pas de maigrir, ni même d’affiner ma silhouette, mais bien de me muscler. Et oui, je rêve depuis des années d’avoir un corps musclé (mais pas trop hein, je ne veux pas ressembler à une bodybuildeuse), de gagner quelques cm de tour de cuisse et de bras, bref d’en finir avec ma « platitude ». Ce n’est pas du goût de tout le monde, j’en suis sure, mais c’est du mien, voilà bien le principal après tout, non ?

Et en 3 semaines seulement, je commence à voir quelques changements mineurs : mes cuisses sont déjà moins flasques, d’infimes courbes commencent à dessiner mes maigres muscles et surtout mon petit bidou cède doucement la place à de fins abdos.

abdo_lisbeth_seventy3s« Elle était si délicatement blanche, d’un blanc de glaïeul blanc, avec ses bras fuselés, son presque pas de hanches, son ventre plat et ses petits seins toujours émus. »

Jean Lorrain

by

vibrations secrètes

8 comments

Catégories: Les jouets de Lisbeth, Tags: ,

Je suis de nature joueuse (certains me qualifient même d’adulescente, mais j’assume). Alors forcément, j’aime bien tester de petits jeux érotiques comme l’œuf vibrant.

Sur le papier l’excitation semblait être de mise : Mme se promène l’œuf bien au chaud dans son intimité pendant que Monsieur, télécommande en main, joue avec les vibrations, décidant quand les déclencher, quelle intensité leur donner… Imaginez le tableau : Elle, stimulée par de soudaines oscillations vibratoires et n’osant le montrer, Lui, observant sa victime malicieusement. Un jeu d’autant plus excitant si le lieu du défi est choisi avec soin.

Dans la réalité, j’avoue ne pas avoir été transcendée par ce zygote frémissant. Les sensations ne sont pas extraordinaires. Elles pourraient malgré tout suffire à alimenter le jeu s’il n’y avait l’inesthétique barouf déclenché par les vibrations !

Fort heureusement, il n’y avait que peu de monde autour de nous ce jour là, car je m’attendais déjà à entendre une remarque du genre : »Punaise y’a un portable qui n’arrête pas de vibrer, c’est le tiens Lisbeth ? » « Euhhhhh…. »

secret_love_seventy3s« Avait-elle subi une de ces imperceptibles émotions dont l’effleurement a été si fugitif que la raison ne s’en souvient point, mais dont la vibration demeure aux cordes du coeur les plus sensibles. »

Guy de Maupassant

by

Mon lion

6 comments

Catégories: Les aventures de Lisbeth, Tags: ,

Tel un fauve guettant sa proie, tu t’es approché à pas feutrés.

Ton corps brûlant s’est glissé sans bruit dans mon dos, réveillant mon désir.

Ta mâchoire féline a parcouru chacune de mes vertèbres, mon cou, mes épaules,  déclenchant une myriade de frissons. Tes mains robustes emprisonnèrent les miennes au dessus de ma tête.

Comme pour me tester, tu m’as doucement mordillée, décuplant ma chair de poule et mon plaisir. Et voyant que je ne cherchais qu’à être apprivoisée, tu as planté tes crocs dans ma nuque. La sensation fût brusque et merveilleuse, comme un éclair de plaisir parcourant tout mon être.

A ce moment précis, j’avais terriblement envie que tu me pénètres, mais tu n’en fis rien. Tu continuas de jouer avec mes nerfs, ne relâchant ta prise que pour la saisir de plus belle. La douleur dans mon cou était chaque fois plus forte, et chaque fois plus merveilleuse.

Je sentais ton membre durci caresser mon sexe brûlant de désir. Je le voulais en moi !

Le lendemain, ne restait de nos ébats que quelques marques sur ma nuque et le bonheur immense d’avoir été ta proie, MON LION !

accouplement-de-lions« Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton. »

Proverbe italien

by

Satin Quilting by Dita Von Teese

3 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: ,

Tous les amoureux du style pin-up connaissent la magnifique Dita Von Teese révélée, que dis-je sublimée, par Christophe Mourthé. Et la belle a su surfer sur la vague de cette notoriété pour nous proposer une collection de lingerie glamour qui ne me laisse pas de glace.

Alors, finalement, en attendant d’avoir les moyens de succomber à l’ensemble complet Sexellency Rouge, je me suis accordée une petite folie avec 2 porte-jarretelles signés DVT.

DitaVonTeese1_seventy3sUn couleur pêche que vous avez déjà pu apercevoir par transparence, et un noir, valeur sûre de la lingerie féminine. Et ce dernier, tout en satin et dentelle m’a conquise. Déjà par sa forme qui épouse si parfaitement les hanches, par ses attaches de bonne qualité (même s’il n’y en a que 4) et par son confort. Et puis, ce petit côté vintage ne manque pas de charme.

DitaVonTeese2_seventy3s« Toutes les femmes ont le droit d’être glamour. »

Cherry Lyly Darlin

by

Un ange déçu

8 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: ,

Non, non, je ne suis pas partie vivre à l’étranger (ce serait pourtant une idée qui ne me déplairait pas). Je suis juste débordée. Et puis, je vous l’avoue, la motivation me manquait.

Sans compter qu’avec les beaux jours, mes bas noirs commençaient à être inappropriés. Allez hop, une commande Cervin pour faire le plein de gazelles. Et profitant d’une journée ensoleillée mais pas trop chaude, j’enfile ma petite robe blanche, celle dans laquelle mon homme dit que je ressemble à un ange (bon ok, il est parti pris).

10deniers1_seventy3sCette petite robe qui laisse entrevoir ma douce lingerie, surtout lorsque je joue à remonter le jupon (rhooooooo la coquine !). Cette robe qui se marie si bien avec les Capri 10 deniers.

10deniers2_seventy3sDes bas somptueux, au toucher incroyable. Les porter, c’est comme se laisser caresser par une plume tout au long de la journée. Une sensation inégalée !

Mais voilà, c’est la 2ème paire de suite qui file en quelques heures. La 1ère fois j’ai cru que la malédiction venait du frottement de mes chaussures, mais cette fois, je portais des compensées ouvertes. Et je n’ai tout de même pas des griffes aux orteils. Quelle déception ! Surtout lorsque l’on connait le soyeux de ces bas… J’aime tellement les porter ! Je n’ose même pas enfiler la dernière paire qu’il me reste. Je vais peut être les encadrer et prier devant tous les soirs jusqu’à ce que le démon destructeur de bas reparte aux enfers.

10deniers3_seventy3s

« Si les anges volent, c’est parce qu’ils se prennent eux-mêmes à la légère. »

Gilbert Keith Chesterton

1 2 3 4 5 6 7 8 9 13 14