Lisbeth

by

Se regarder dans le miroir

10 comments

Catégories: Lisbeth se dévoile, Tags: , ,

Il y a des matins comme ça, vous vous regardez dans le miroir en soupirant. Est-ce bien vous ce reflet que vous voyez ? Est-ce bien la vie dont vous rêviez ? A quoi bon tous ces efforts si rien ne change. Un petit vague à l’âme, un blues…

Et puis les mots d’une personne derrière son clavier, une gentillesse spontanée… Vous relevez la tête.

Oui je suis simple et sincère. Je me pose 10 000 questions, les partage avec vous, je manque de confiance en moi encore et toujours, alors je me pose 10 000 autres questions. J’avance d’un pas pour reculer de 3 mais je continue à avancer, à m’interroger.

Ce que je cherche ? Comme tout le monde, le bonheur sans doute. Être bien dans mes baskets, euh pardon mes escarpins. Être en accord avec mes convictions, vivre ma vie, vivre LA vie.

Je monte le son, je me dandine, j’ai l’air débile mais je m’en fous !

Il n’est pas toujours facile de se mettre à nu, d’oser dire les mots, se dévoiler même sans jamais réellement se montrer. Car même cachée derrière un écran, c’est une partie de moi que je montre et ce n’est pas toujours impunément. Mais c’est mon choix.

autoportrait_seventy3s« Il y a plus d’audace à marcher nu »

William Butler Yeats

by

Les années 50

4 comments

Catégories: Mode, Tags: ,

Voilà une belle expo où j’irais bien promener mes bas !

LES ANNÉES 50, La Mode en France (1947-1957)

Palais Galliera, du 12 juillet au 2 novembre.

annees50« Issues des collections du Palais Galliera, griffées des plus célèbres couturiers ou de maisons aujourd’hui tombées dans l’oubli (Jean Dessès, Madeleine Vramant, Lola Prusac), les pièces exceptionnelles de  cette exposition retracent, en quelque 100 modèles et accessoires, l’évolution de la silhouette de 1947 à 1957, de la naissance du New Look à la disparition de Christian Dior et l’avènement d’Yves Saint Laurent.
Dans les années 1950, couture et prêt-à-porter sont non seulement l’un des premiers secteurs économiques en France mais aussi un laboratoire de la mode. C’est l’âge d’or de la haute couture et Paris regagne son titre de capitale mondiale de la mode. »

Exposition-La-Mode-en-France-Les-années-50-au-Palais-Galliera4-604x410Crédit Photo : Pierre Antoine, Vogue.

by

Sous la petite robe noire #4

10 comments

Catégories: Lisbeth se dévoile, Tags: , , ,

L'article que vous souhaitez afficher peut comporter des éléments exclusivement réservés aux adultes. Si vous craignez d'être choqué par certains types de contenu, ou si vous avez moins de 18 ans, nous vous invitons à ne pas continuer. Si vous souhaitez continuer votre visite et que vous certifiez avoir l'âge légal dans le pays de votre nationalité, veuillez vous connecter pour y accéder.

by

Selfie dentelle

19 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: , ,

Inspirée par le blog de CUI, enfin surtout par les différents commentaires suite à un billet évoquant les culottes en coton (de qui les culottes tennagers flachies, les dessous en soie et dentelle, les corsets…), j’ai eu envie de photographier mon popotin à l’instant T, comme il était vêtu.

Et je l’avoue aujourd’hui je ne porte ni corset (j’en ai une ribambelle que je ne porte quasi jamais … complexe quand tu nous tiens), ni dessous chics (même avec les soldes les prix ont eu raison de mon porte-monnaie et j’ai renoncé), mais une bête culotte à 2€25. Si, si c’est possible : le lot de 2 à 4,50… elles dureront ce qu’elles dureront. De toute façon, mon homme est du même genre que CUI : il les enlève très vite sans même les regarder (et là CUI, tu remarqueras que je lis studieusement tous les commentaires).

culottedentelle_lisbeth_seventy3s

« Les femmes et les dentelles
Paraissent mieux à la chandelle. »
Charles Cahier

by

A mon amie

6 comments

Catégories: Récits, Tags: ,

Débordée de boulot que je suis en cette semaine du 15 août, je n’ai pas du tout pris le temps d’aller lire mes blogs favoris, je n’ai pas non plus lu Marie ne pas dire sa jouissance. Et comme vraiment je croulais sous les dossiers, je n’ai pas non plus pris le temps d’écrire cette modeste bafouille. Bafouille pour une amie, réelle, virtuelle, imaginaire… qui sait.

« Je t’imagine souriante et impudique. Les yeux pétillants de malice.

Notre 1ère rencontre sur le quai d’une gare, à la terrasse d’un café, au bord d’une plage de Vendée… Qu’importe.

Timides quelques secondes, nous sommes vite enjouées. Les rires fusent. Nos corps s’effleurent instinctivement dans nos gestes les plus ordinaires : des genoux qui se côtoient sous la table, des doigts qui se frôlent et toujours ton sourire.

Notre désinvolture laisse place aux confidences. Tu me dis tes joies, tes déceptions, ton plaisir de nous découvrir si fusionnelles. Je te dis mes peurs, mes désirs, ma pudeur face à ton expérience.

Tu m’embrasses. De ce fugace baiser où juste les lèvres se touchent. Tout petit bisou qui balaye mes doutes à la vitesse d’une grande marée. Je devine mes joues rougies mais je m’en fous, depuis longtemps tu lis ce défaut dans mes récits.

Plus tard nous parlerons porte-jarretelles et féminité en laissant nos mains s’explorer. Je regarderai ton trouble au toucher de mes bas. Tu verras le mien lors de cette initiation aux caresses saphiques.

Tu repartiras vers la vie qui est la tienne mais nous nous reverrons pour quelques retrouvailles légères et chaleureuses, amantes occasionnelles. »

peintureCrédit photo : Gami Gribouille

« L’amitié est une âme en deux corps. »

Aristote

by

La saison du rosé en bordeaux #2

12 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: ,

Décidément le mois d’août est frisquet cette année. Pas de chance pour les malheureux comme moi qui ne partent pas en vacances.

Mais comme dirait Dumbledore : « On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres » (Que voulez-vous, quand on est adulescente, on a des références littéraires d’ados). Alors dès qu’un rayon de soleil perce le ciel grisé, je ne manque pas d’admirer mes jolis bas bordeaux.

bordeau_lisbethUne couleur vraiment sublimée par la lumière.

bordeau3_lisbeth« S’il n’y avait pas de nuages, on ne serait pas si heureux de voir le soleil.  »

Gaëtan Guiguère

by

La passion du jardinage

10 comments

Catégories: Les dessous de Lisbeth, Tags: ,

Même si la campagne compte bon nombre de passionnés du jardinage, il reste quand même quelques réfractaires à la culture maison. Pour ceux-là, j’ai enfilé la plus inadéquate des tenues horticoles…

jardinage1_seventy3s… espérant ainsi susciter quelques vocations.

jardinage2_seventy3sL’occasion de mettre en valeur mes nouveaux Cervin bordeaux dont vous vous demandiez tous comment j’allais les accommoder.

jardinage3_seventy3s« Les hommes cherchent la lumière dans un jardin fragile où frissonnent les couleurs. »

Jean Tardieu

by

Ah coeur de Lisbeth (jeu de mot)

4 comments

Catégories: Bla bla, Tags:

Vous me pardonnerez ce jeu de mot un peu trop facile, ce n’est effectivement pas de mon cœur que je veux vous parler, mais bien de hacker.

De petits bugs dans mon back office, des lecteurs qui ne peuvent plus se connecter ou commenter, puis enfin une disparition pure et simple de mes extensions : les pirates étaient dans la place ! Mon cœur s’est brisé… Comment allais-je éviter le sabordage avec mes médiocres connaissances en informatique ?

Franchement, Messieurs les hackers, n’avez vous rien de mieux à faire que de couler de pauvres petits sites comme le mien ? Ne pouvez-vous vous attaquer aux cuirassés plutôt qu’aux malheureuses pirogues ?

Et alors que je perdais tout espoir, il est apparu sur sa corvette, sauvant ma frêle embarcation d’une fin annoncée. Les mots me manquent pour te remercier F. car même si ce n’est qu’un blog futile, c’est une partie de moi (que tu connais maintenant). Le voir disparaitre dans des conditions si cruelles aurait été comme perdre une partie de mon âme. Alors merci cher F !!

Et vous, Messieurs les hackers, du balai !

hackers_seventy3s« Le piratage ne peut que tarir les imaginations et, pire, enterrer définitivement toute velléité de création. »

Charles Aznavour

by

Sous la petite robe noire #3

9 comments

Catégories: Lisbeth se dévoile, Tags: ,

L'article que vous souhaitez afficher peut comporter des éléments exclusivement réservés aux adultes. Si vous craignez d'être choqué par certains types de contenu, ou si vous avez moins de 18 ans, nous vous invitons à ne pas continuer. Si vous souhaitez continuer votre visite et que vous certifiez avoir l'âge légal dans le pays de votre nationalité, veuillez vous connecter pour y accéder.

1 2 3 4 5 6 7 8 13 14